Un mot pour la fin…

Le moment est arrivé, nous sommes le 5 juin et le travail dans sa version définitive est pour demain. L’heure était aux modifications et rectifications finales. Je pense avoir pris en compte les différentes remarques qui m’étaient adressées, en changeant ce qui devait être changé.

Bilan personnel:

L’année scolaire se termine et avec elle mon travail sur ce blog. Personnellement je pense avoir répondu à la « question » de départ en sortant le graphique de Gephi mettant en évidence les relations entre les acteurs et les films (les « nodles » et les « edges »).

Ce travail a été pour moi une première, tant dans le fait de devoir utiliser des logiciels qui m’étaient inconnus que de devoir les comprendre de façon autodidacte. C’est dans ces moments qu’on se rend compte qu’internet est une grande communauté, beaucoup plus vaste que ce qu’on pense. Je ne connaissais rien du tout à Gephi par exemple, et combien de fois je me suis retrouvée derrière mon écran, derrière cet interface auquel je ne comprenais absolument rien, grands moments de solitude… Pourtant le web regorge de vidéos tutoriels qui expliquent de façon claire et détaillée le fonctionnement de l’application qu’on essaie de maitriser (que ce soit Gephi, Zotero, ou d’autres encore). A côté de ces vidéos il y a aussi des blogs, je pense ici à celui de Martin Grandjean (qui m’a o combien été utile). On n’est pas seul si on est connecté à internet.

En fait, il faut savoir que ces nombreux outils existent. Avant cette année je ne m’en suis jamais préoccupée plus que ça. J’utilise World, je fais mes recherches sur le web, je connaissais l’existence de Excel sans pour autant m’en servir. Mais en ayant choisi la mineure en humanités numériques, je me suis rendue compte de l’importance de ces outils. Ils sont une aide et c’est toujours un plus de les avoir. Je pense sincèrement que je m’en rendrai compte au fur et à mesure de mes années d’étude.

Je trouve qu’avoir des cours qui nous présentent différents logiciels qui un jour ou l’autre peuvent nous être utiles est vraiment une bonne chose. Je peux  citer en plus de WordPress, Gephi, Zotero, le cours de Logiciels que j’ai suivi ce quadrimestre. Il portait sur l’application de deux logiciels Excel et Access. Il n’y a pas de miracle, c’est en pratiquant qu’on maîtrise.

Voilà, c’est donc ici que s’achève mon travail d’application de différents logiciels. Je peux dire que ça m’aura apporté beaucoup de choses, c’est une expérience nouvelle avec sont lot de connaissances, ce qui est toujours un plus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Besoin de changement

J’ai sur mon blog, pour modifier deux trois petits détails comme des fautes d’orthographes, ou encore modifier les pages et les menus pour que les articles s’affichent en entier directement. J’ai décidé de changer l’apparence générale du site, je trouvais finalement qu’il était fort sombre, trop même. Lancée dans mes quelques modifications, je me suis rendue compte que je « maîtrisais » mieux le site. Je peux maintenant gérer les paramètres des menus, des pages et des articles. Grâce à ça, j’ai de plus en plus l’impression que c’est mon blog, je me l’approprie.

Parallèlement à ces changements esthétiques, j’ai avancé sur Gephi. Après avoir retéléchargé l’application qui avait planté lors de la première tentative. J’ai désormais des résultats significatifs lorsque j’entre mes fichiers NODLES (ID-value) et EDGES (source-target) en format CSV. Là où je n’avais qu’un amas de points noirs sans liens entre eux, j’ai désormais un ensemble cohérent.

De là, je « chipote », j’essaie des paramètres, les annule, réessaie pour tenter de comprendre le graphe. Le but que j’aimerais atteindre est de pouvoir mettre en relief, d’une manière ou d’une autre, l’importance de certains nœuds par rapport aux autres. Ça commence à prendre forme. C’est gratifiant de voir qu’on parvient tout doucement à apercevoir la solution à sa problématique de départ.

 

Dernière ligne droite

Le temps avance, la fin de l’année est toute proche. C’est le moment de faire un point sur la situation : j’ai dressé la liste des acteurs et actrices et celle des films. J’ai rassemblé ces données dans un dossier Excel, en associant les films et les acteurs qui ont joués dedans (le tout de façon unitaire, c’est à dire, plusieurs fois le même film pour reprendre les différents acteurs présents).

Je me retrouve maintenant avec un dossier de type CSV reprenant la listes des noeuds et des liens que je suis censée « passer » dans l’outil de traitement de données Gephi.

Pour cette étape, je compte sur l’aide sur de Martin Grandjean, un spécialiste du sujet. Il explique le fonctionnement de Gephi dans un blog détaillé et agrémenté de vidéo-tutoriels.

13059568_10209715305227326_1335383639_n

 

Armée de mon fichier au bon format, je me suis lancée, j’ai essayé, chipoté, mais pour le moment je n’ai obtenu que ces points noirs. Ça me dit qu’il n’y a pas de données pour les liens, or dans mon fichier j’avais bien fait deux colonnes. J’ai tenté de comprendre le menu sur la gauche, mais ça reste encore flou. Il y a beaucoup d’informations et de variations possibles, je m’y perds.

Pour le moment je pense que c’est un bon début, parce qu’au moins j’ai l’impression d’avancer un peu, après toutes les tentatives infructueuses précédentes. Ce n’est pas encore concluant je le sais, je dois comprendre mes erreurs et les corriger… à suivre.

 

ça commence à prendre forme, tout doucement…

Voilà, je pense que ça y est, la machine est en route comme on dit. J’ai donc ma question de départ, je sais le genre de données dont j’ai besoin et je commence à apprivoiser mon blog (lentement mais sûrement). J’essaie de donnée une logique à mon blog, par des menus, et des pages.

A coté de ça, j’ai encore du mal à comprendre le fonctionnement des outils, enfin, plus particulièrement GEPHI. Pour les autres, je parviens à me débrouiller. Ce que je trouve vraiment étrange, c’est que je regarde des tutoriels, je lis des articles, des blogs dédiés à GEPHI, et malgré tout je ne vois pas trop comment réfléchir. Je ne cerne pas encore la démarche à suivre, je me perds dans les noeuds, les liens, les ID, les fichiers CSV,… mais ça va venir. Qui sait, je deviendrai peut-être même une experte de ce site!(j’en doute)

Enfin, le fait d’avoir une question, une idée plus précise de ce que je dois faire me rassure. J’ai une direction et un but à atteindre, à moi maintenant de savoir exploiter les différentes données et les outils à ma disposition pour arriver.

 

 

L’état actuel des choses…

Pour le moment, on ne peut pas dire que j’avance grandement. En effet, si télécharger les outils n’était pas bien sorcier, les comprendre et savoir s’en servir est une autre paire de manches.Je jongle avec différents tutoriels et descriptions pour tenter de saisir la manière de procéder.

Ce que je ne parviens pas à savoir, c’est comment trouver des données à traiter. Je ne sais pas quelles questions me poser, comment réfléchir, ni même où chercher… C’est donc maintenant un peu du touche à tout, je découvre.

je regarde sur des sites de statistiques, dans l’espoir de déclencher un déclic qui me permettrait de trouver la question que je veux analyser dans ce travail:

mais pour être honnête, ça ne m’évoque vraiment rien…

Si je prends l’exemple de trouver les occurrences de parolier chez divers artistes, je ne sais pas comment m’y prendre pour chercher des données à croiser. Je pense qu’il faudrait trouver une liste (exhaustive) de paroliers les plus connus, et une liste reprenant les artistes et donnant pour chacun les paroliers qui contribué à leur carrière.

Je pense vraiment que le cours de lundi 14 sera bénéfique pour pouvoir avancer dans mon travail. D’ici là, je vais tenter de trouver des idées de « question centrale ».

C’est l’heure de faire un choix

Dans le cadre du cours d’usages d’Internet dans les sciences humaines, nous avons comme projet la réalisation d’un article sur un sujet de notre choix. Nous devons pour ce faire trouver des données, c’est la partie compliquée. Trouver une problématique et des données à traiter. Le but de ce travail est de pouvoir traiter des données à l’aide de différents outils en ligne, voyant tool, zotero et gephi. En fin de quadri, l’objectif est d’avoir notre article publié sur notre blog. Le blog acceuillera des posts réguliers relatant les étapes de traitement de données pour arriver au résultat final, qui serait un graphe éclaté, de relations et de connexions.